Les personnages à l’épreuve de la lecture – 14 février 2019

La prochaine séance de séminaire du FoReLLIS B2 aura lieu jeudi 14 février 2019, 14h-17h, à l’UFR Lettres et langues de l’Université de Poitiers, Salle des Actes.

Alors que les notions d’empathie et d’identification, à la faveur notamment de l’essor des sciences cognitives, ont trouvé une nouvelle légitimité dans les études littéraires, cette séance de séminaire vise à s’interroger sur la réception du personnage de fiction à travers les usages possibles d’un outil sociologique : l’enquête menée auprès de lecteurs. Comment articuler analyse de l’effet du texte littéraire et étude de la réception ? Dans le cadre des travaux du FoReLLIS B2 sur l’histoire et la poétique des genres littéraires, nous nous intéresserons particulièrement à la place du genre dans la lecture : perçoit-on différemment les personnages de fiction selon le genre narratif auquel ils appartiennent?

Élodie Hommel (Docteur en sociologie, ESPE de Toulouse, CERTOP/ Centre Max Weber) : Lecteurs et lectrices face aux personnages dans les romans de science-fiction et fantasy

Émilie Pézard (MCF en littérature française, Université de Poitiers, FoReLLIS B2), avec les étudiantes des Masters LASS et LiMés : Fatima-Zahra Dahir, Mathilde Gazeau, Mathilde Gay-Peiller, Auriane Léonard et Mélody Pizon : Les rapports du lecteur réel au personnage de fiction. Bilan d’enquêtes

Présentation des intervenantes :

Élodie Hommel est sociologue. Elle a soutenu en décembre 2017 une thèse intitulée Lectures de science-fiction et fantasy : enquête sociologique sur les réceptions et appropriations des littératures de l’imaginaire. Actuellement attachée temporaire d’enseignement et de recherche à l’ESPE de Toulouse (CERTOP) et chercheuse associée au Centre Max Weber, elle poursuit des recherches sur les pratiques de lecture des jeunes adultes et sur la socialisation amoureuse des enfants et adolescents via les productions culturelles.

Émilie Pézard est MCF en littérature française du XIXe siècle à l’Université de Poitiers et membre du FoReLLIS B2. Ses travaux portent sur la poétique et la réception des genres romanesques au XIXe siècle, notamment le roman noir, le genre frénétique et le récit d’anticipation. Ses recherches actuelles portent sur l’interprétation axiologique des personnages de fiction et sur les interactions entre la littérature et la vie. Dans cette perspective, elle s’est notamment intéressée au bovarysme et à la réception des « admirables scélérats » du romantisme noir.

Fatima-Zahra Dahir et Mathilde Gazeau (master LASS), Mathilde Gay-Peiller, Auriane Léonard et Mélody Pizon (master LiMés) sont étudiantes en 1re année de Master à l’Université de Poitiers. Dans le cadre du séminaire « Pratiques, usages, expériences de lecture » proposé par Émilie Pézard, elles ont conçu et mené une enquête sur le rapport des lecteurs aux personnages de fiction. Lors de cette séance de séminaire, elles présenteront quelques-uns des résultats de leur travail.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.